GRP Tour des Vallées de la Canche et de l’Authie

Départ de la gare d’Hesdin, à 8h15.
distance: 98,5 km, 1180 d+
Le samedi 06 mars 2009 par Manu et Olivier en 11h54.
Le 11 juillet 2009 par Jèr. en 11h54.

Description

Un parcours très champêtre aux riches et merveilleux panoramas et aux nombreux monotraces. Un tracé donc fort agréable et ludique mais attention le dénivelé est sérieux. Des passages sont parfois si « sauvages » qu’il faut s’assurer avec le plan pour être certain de s’engouffrer sur la bonne voie. Les herbes peuvent en effet arriver jusqu’à la taille et masquer l’entrée de certains passages surtout que le balisage est très souvent absent.
N’hésitez pas à vous accorder une petite pause en terrasse sur le centre d’Auxi le Château (50eme km env.)en sortant d’à peine 300m du tracé. Cette petite commune traversée par l’Authie est vraiment accueillante par ses paisibles atours.
Nous vous invitons également à ralentir lors de votre passage par Boubers sur Canche. Un village merveilleusement bucolique orné d’une ferme fleurie paradisiaque. Un véritable havre de sérénité qui vous obligera à profiter du moment en vous ravitaillant sur sa jolie petite place.
Une majeure partie des 20 derniers km est commune avec le circuit du GRP du Ternois Sud et comporte un peu plus de bitume mais le décor reste admirable.
Petite anecdote, pour la première fois depuis le début de nos aventures nous avons frôlé un serpent ! C’est même la première fois que nous en découvrons un dans notre région ! Désormais l’aspi-venin fera donc parti de la trousse de secours de la Confrérie.
Un périple sauvage qu’on vous dit !

La carte


La trace : cliquez ici !

Les photos

La vidéo

Dialogue prétendant – grand guide

Rémy22 mai 2009 21:56 :
ça tombe pd mes vacances, c pas trop loin de chez moi et c un coin que je ne connais pas… un GRP qui m’interesse donc énormément. Par contre les 95 km me font un peu peur ; surtout que cela se passe 6 jours après mes 45km du trail de l’AA ; en + le niveau est bien meilleur que le mien (dc rythme élevé).
Comment ça se passe si on ne peut plus continuer jusqu’au terme de l’aventure ? y a t-il une solution de rapatriment ?

Olivier23 mai 2009 03:55
Salut Remy,
Tu sais nos sorties se font sans filet ,pas de rapatriement ni de ravito, c’est pour cela qu’on aime à parler de périple ou d’aventure. On n’évolue pas dans le cadre d’une course où tout est balisé,réglementé,énoncé. Avec la confrérie 70 bornes peuvent en faire 90 ou plus, on se perd, on se trompe et il faut se farcir tout ça avec son sac à dos bien chargé et la nuit qui tombe…Parfois un pote habite dans les parages et devient une aide providentielle mais c’est de l’ordre de l’exceptionnel. Quand on choisit de s’embarquer dans la Confrérie il faut être confiant et conscient de ses capacités physiques; d’une part pour ne pas s’affliger une véritable punition qui gâcherait son plaisir et d’autre part pour ne pas perturber la cohésion du groupe.
A chaque sortie nous avons connu des chevaliers en difficulté mais tous étaient préparés par leur entrainement spécifique et/ou leur expérience à parcourir de telles distances et à endurer éventuellement de grosse baisse de régime. Dans ce cas les autres chevaliers se font un point d’honneur à aider de toutes leurs forces le camarade à la dérive et c’est d’ailleurs ce genre d’évènement qui forge notre entente et donne toute l’intensité de nos arrivées groupées. Nous faisons Union .
Et c’est justement pour respecter cette Union que nous décidons de nous lancer dans l’aventure que si et seulement si nous sommes préparés en conséquence. Comme je le répète , sur de telles distances nous pouvons tous connaitre une « sale journée » mais il faut dès le départ se préparer à la surmonter et à aller jusqu’au bout.
A toi de voir Rémy si tu penses pouvoir enchainer un ultra de 95km six jours après un autre de 45km , je ne connais pas tes antécédents en ultra mais il faut être rudement préparé ou avoir pas mal d’expérience. Alors si tu sens la chose un peu risquée , pas de souci, sache que nous préparons des sorties de 45 à 55 bornes qui seront justement faites pour ceux qui aimeraient entrer dans la confrérie mais en douceur. Après , pas à pas , les odyssées les plus folles seront à leur portée !
bien amicalement,
Olivier


Liens vers l’ancien blog : cliquez ici !

Laisser un commentaire