Les préceptes

Ces écrits font écho aux dires des chevaliers relatant leurs faits d’armes, mais ils feront également office de mise en garde et de prudence aux nouveaux prétendants. Les Grands Guides des Horizons se permettent de rappeler ici le socle des commandements de la Confrérie afin que règne la plus grande cohésion au sein de la légion, condition sine qua non de notre réussite. Les guides ont appliqué, appliquent et appliqueront encore ces préceptes à eux-même.

Article 1

… a préalablement parcouru en course officielle ou en off, une distance approximative à celle de l’épreuve dans laquelle il souhaite apporter son soutien. Il est ainsi au fait de ses capacités à plus ou moins supporter la durée de l’effort, montrant ainsi du respect à ses (futurs-)confrères.

Article 2

… a prévu, dans son baluchon, son autonomie totale ! En Confrérie, aucune logistique n’est prévue, il convient donc de prévoir soi-même les ressources nécessaires pour accomplir le défi. Il est également indispensable d’étudier la façon d’aborder l’abandon et son propre rapatriement (blessure, fatigue, intempéries, …) De ce fait il est tout à fait concevable de prévoir de participer qu’à une partie de l’aventure et ainsi profiter de l’aventure en fonction de la forme du jour , mais dans ce cas il faut une fois de plus prévoir sa propre logistique pour quitter ou rejoindre la troupe en route car celle-ci suivra toujours son rythme en cours.

Article 3

… embarquera obligatoirement dans sa musette un aliment non diététique, aux valeurs nutritionnelles douteuses.

Article 4

… acceptera que l’heure affichée soit toujours celle du départ, non pas du rdv. Tout retardataire devra donc avoir un début de course tonique pour rejoindre la horde déjà partie.

Article 5

… s’il s’équipe du bracelet magique, pense à intégrer la trace du parcours affiché. Une carte,pourra servir et glorifiera le chevalier qui sauvera alors l’expédition de l’infortune et du coup d’un destin tragique.

Article 6

… saura courir longtemps mais aussi prendre son temps.

Article 7

… sera capable d’ingurgiter une potion houblonnée au détour de n’importe quel bosquet, futaie, taillis, fourré ou boqueteau, en pleine clairière ou au sommet d’une colline …, et même en bord de mer !

Article 8

… ramènera quelques « ingrédients » afin de composer la recette du plat de clôture du banquet d’adoubement.

Article 9

… jamais, au grand jamais, n’empruntera un ascenseur et préférera l’escalier.

Laisser un commentaire